Tout le mois de juillet, Mme PH a étudié la question ! Perfectionniste, elle ne se lance pas à la légère et elle a surfé pour connaître, étudier et choisir!!!! Pas question de se lancer sans connaître à fond le problème...Nous sommes partis en vacances juste avant l'arrivée de la machine commandée trop tard pour que nous ne puissions la recevoir et la tester ...Et Mme PH nous en a parlé tout le séjour, que de projets! Nous avons pû rêver !!!!

Par contre, depuis le mois de septembre, moi, qui était assez réservé sur la chose, je suis conquis et je gère la presque totalité de l'approvisionnement de la maison...J'avais en mémoire les fours que chaque ferme possédait au sortir de la guerre. Ma maison en possèdait un que j'ai dû démolir tant il était en mauvais état. Je me souviens des explications de mon père, faire des fagots, les faire sècher, les allumer...Les retirer ensuite et avant que les briques réfarctaires ne refroidissent, enfourner !

Un travail de fou, que l'on faisait un fois par semaine....Je ne l'ai pas connu !

Par contre, je me souviens bien de la période où nous emmenions nos sacs de blé deux fois par an au moulin...Il y en avait partout ici ! L'échange était simple, on donnait le blé et on ramenait la farine pour la maison déduction faite du son qui servait à payer le meunier ! On faisait du troc, et ça, l'administration n'aime pas !

Il ne reste que 3 moulins aujourd'hui dans le département, les autres ont disparus avec l'industrialisation ! Comme toujours, le "progrès" avance toujours de la même façon: Des normes de plus en plus sévères, des coûts sociaux énormes en proportion d'une activité en chute, la main mise des grands groupes sur les approvisionnements des utilisateurs avec une politique commerciale de conquête très agressive....Et le tour est joué, le renouvellement naturel des meuniers ne s'est pas fait !

Les grands gagnants à ce jeu là ont été dans l'ordre, l'état ( par la TVA , les taxes locales...) , les boulangers ( la proximité pour avoir du pain frais et la diversité des produits) et les marchands de farine....La proportion du coût de la farine donc du blé ( le pain, c'est du blé, du sel et de la levure) est passé de 70% dans les années 50 à moins de 8 % aujourd'hui ! La baguette dont je suis si friand, est composée à 70% de coût de main d'oeuvre !!!!

Drine et Missju, votre com. sur la viande au SIAL pose un des vrais problèmes de notre société, lorsque vous mangez aujourd'hui, la part qui rénumère le paysan est devenue négligeable dans le produit acheté ! L'emballage... Cela me rend très très interrogatif ? Comment peut on être juste dans la rénumération des acteurs d'une filière ? Et je suis sidéré de vous dire que si je vendais les 1000 quintaux de céréales que je produis chaque année, ils me seraient payés environ 10 € le quintal ! Si je veux les racheter le lendemain, il me faut environ 15 € pour qu'ils reviennent dans mes cellules sans transformation... Transport, taxes, main d 'oeuvre....

Alors, c' est une vraie révolution cette machine à pain :

DSCF1696

Nous achetons un mélange de farine prêt à l'emploi, environ 0.75 € le kilo, cela permet de faire 1.5 kg de pain ! Si je tiens compte du coût de l'électricité et l'amortissement de la machine, j'estime de coût de mes 1.5 KG à 1.5 €, soit 2 baguettes.... J'ai donc l'équivalent de 7.5 baguettes pour 2 . Si je tiens compte des 5 kms pour aller chercher le pain chaque jour, je ne compte plus....Et dans 6 mois, la machine sera amortie....RDT, sort ton tableur ! sourire.

Depuis 2 mois, nous faisons des pains de tous types et nous mangeons du pain frais, il se conserve très bien d'ailleurs....Nous humons avec plaisir l'odeur du pain chaud en ouvrant la porte de la chambre au petit matin, super, cela stimule.... Nous salivons en mangeant des pains qui sont meilleurs que ceux que nous achetions...Nous varions les compositions suivant les moments de la journée...

DSCF1703

Je fais des petits pains variés pour recevoir nos amis, nous l'utilisons tellement que Mme PH en a acheté une seconde avec ses points cadeaux....Nos filles repartent à Lyon avec leur pain, elles n'en achètent pas en semaine trouvant que cela grève trop leur budget étudiant....

La prochaine étape sera de faire directement avec de la farine simple et sans doute avec celle de la ferme.....Les coûts seront alors en chute libre, peut être que je vais offrir des machines à mes filles! Si tous les paysans....il se mangerait plus de blé..Et pourquoi pas de la vente directe de farine, moins compliqué que de la viande ?

Je ne suis retourné qu'une fois chez ma boulangère depuis notre retour de vacances ! Une chose me manque, la relation avec les autres, je ne vais plus connaître grand monde dans mon village.... A moins que tout le monde fasse un blog....

A travers cet exemple, je veux vous montrer que l'économie est toute portée sur les services et les taxes, au détriment des matières premières et du travail de production qui se délocalise...Les enfants rêvent d'être fonctionnaires... Attention, les cols bleus prendront un jour,  leur revanche sur les cols blancs ....Plus sérieusement, je pense que cet exemple  pose des tas de questions sur notre société et sur l'économie ! Et si cela vous en dit, j'aimerai y revenir....

Allez, un bon truc, chez ALDI demain, chut, il va y avoir foule....