J'ai tout réorganisé cette dernière semaine autour du troupeau. Vous le savez, cette année a été une très mauvaise année pour les récoltes de céréales ! Non seulement, les rendements en grain sont médiocres, mais de plus, il n'y a pas eu beaucoup de paille ... 220 bottes au lieu des 380 habituelles en moyenne !

J'ai commencé à toucher aux 224 bottes de pailles de ce tas :

tas_de_paille

Comme je n'ai que les broutards et une douzaine de laitonnes à l'étable, une botte me fait 4 jours de paillage. Si je devais tout rentrer, il me faudrait 2.5 à 3 bottes par jour. Dans l'hypothèse optimiste, le lâcher peut intervenir vers le 25 mars ! De toute façon, il me faut 30 bottes ensuite pour terminer...

Donc, 224 + 50 en réserve de l'année dernière ==> 274

274 - 30 = 244. Le 25 mars, j'aurais consommé : 75 en mars, 87 en février( Année bissextile ! Zut ) 93 en janvier...Soit 255 bottes. Problème

Si je paille un peu moins, les vaches seront plus sales, j'aurai des reproches pour mes vidéos, mais tant pis , à 2.5 bottes jour, 213 !!!! Il reste 31 bottes pour cette fin de mois et décembre....

J'ai commandé 10 tonnes soit 40 bottes en juillet pour livraison en janvier... Je ne suis pas sûr d'être livré car ces dernières années, la paille valait 56 €/t pour une commande à la moisson... Quand j'ai complété ma saison en février, j'ai payé de la mauvaise paille 80 €/ t.... J'ai commandé en juillet avec d'autres, à 100 €/t . On nous a traité de fous, sauf qu'aujourd'hui, il n'y a pas de prix, juste des rumeurs et la quasi certitude que toute nouvelle commande est impossible : Plus de marchandise ! J'imagine que les contrats puissent être dénoncés, à 150 € minimum aujourd'hui...

Donc, je reviens à mon raisonnement, 71 bottes , cela fait 28 jours à 2.5 b/j pour aller au jour de l'an. Il faut donc que je me débrouille pour laisser les animaux dehors le plus longtemps possible... Je vais vous surprendre, mais ce n'est pas le froid qui me gênerait jusqu'à Noël mais la pluie ou la neige. Les vaches n'aiment pas car elles ne peuvent se coucher !!!! En fait, je vais tricher autant que possible :

Je ne rentre que les animaux à risques, à engraisser ou prêtes au vêlage en ne serrant pas les lots pour ne pas ou peu pailler !

dernier_n_

(Il est couché sur du sec , vous verrez à la dernière photo !)

Ensuite, je vais essayer de vendre le plus vite possible les vaches de réforme... Je laisserai dehors les plus retardées et les premiers veaux :

veau_cabanne

Attention, pas question de laisser des lots de 30 animaux, non juste 2 ou 3 mères avec un taureau ...Dommage que je n'ai pas des abris plus grands, car regardez, il se met au soleil :

cabanne

En ce moment, tous les prés sont ouverts à des lots de 10 à 20 animaux... Ma grande parcelle qui est sur un terrain sableux donc qui peut porter le pied, en a 30 ! En plus, il reste de l'herbe :

la_plaine

Et surtout, je surveille prêt à rentrer à la moindre alerte les petits veaux.

veau_dans_lot

3 fois par jour, je jette un coup d'oeil ... Et celle-ci, que j'ai rentré juste pour le vêlage, va retourner au pré cette semaine ...

derni_re_n_e

Et oui, si je veux bien faire, il faudrait que je rachète 30 tonnes de paille, à 150 €/t, cela fait 4500 € en plus de celle commandée... Les italiens achètent les broutards 200 € de moins que l'année dernière, cela fera 6000 € de moins, 4500 + 6000 cela commence de faire beaucoup d'argent qui va manquer !

Mais je ne suis pas resté inactif en octobre, j'ai semé 22 Ha de céréales au lieu des 19 habituels... Si l'année est normale, je peux espérer 440 bottes de paille pour l'année prochaine... 3 vaches en moins pour compenser les prairies labourées, un aménagement de bâtiment pour économiser de la paille et une autre idée que j'espère voir acceptée par l'administration et ....

Faut toujours se poser des questions dans ce métier ! Toujours s'adapter ! Toujours compter ! Et quand dame nature joue, savoir se serrer la ceinture...