A l'image du brouillard qui tarde à se lever ces matins d'automne...

                               gris_de_novembre

J'ai du mal à trouver une embellie dans le climat actuel qui règne autour de l'élevage...

prix_des_animauxprix_des_moyens_de_producti

En haut, l'évolution des prix des animaux vendus en ferme, telle que la voit Mr INSEE. En bas, ce même monsieur calcule l'évolution des coûts de ce que je dois acheter pour produire... Infernal ciseaux qui va s'ouvrir encore plus dans les prochaines semaines, encore ne mesure t' il pas les animaux invendus !

Ma vie professionnelle ressemble à cela :

bois

Cela parait encore beau, mais c'est sur le déclin, proche de l'hiver ! On est loin de la sève montante du printemps, loin de la production maximale de l'été...

Je ne vous l'ai pas dit parce que je ne savais pas comment gérer la chose sur ce blog désormais trop connu pour me livrer complètement... Vous nous reprochez tout le temps nos subventions, sauf que depuis 20 ans, ce sont elles qui bouclent les fins d'années. En élevage, nous avons les mêmes prix de vente dans certaines catégories que ceux au moment de mon installation ! Cela fait un bail... Mais ces subventions, si elles ont servi de prétexte à bloquer les prix , servent aujourd'hui de moyen pour nous imposer de plus en plus de contraintes. Nous en avons besoin pour payer tous nos intrants et remplir nos obligations ! Mais , aussi sûr que la lumière attire les moustiques, elles attirent les envieux...

Depuis quelques années, nous sommes en train de redevenir les serfs du moyen âge ! Je m'explique; l'administration au motif de justifier "ces aides" rajoute chaque année des contraintes administratives. Un paysan est quelqu'un qui travaille d'abord , qui jongle en permanence avec la nature, les contraintes... Si un métier ne peut pas se planifier , c'est celui-ci, à l'image de la météo qui déborde si souvent nos responsables. Alors ? Il nous faut maintenant tenir mille registres de ce que nous faisons ! Adieu bon sens, bonjour paperasse... Si tu fais un vêlage à 3 heures du matin par temps de gel , tu dois noter en direct, y compris le numéro de la fiole de tonicardiaque que tu fais pour tenter de sauver le veau... Il est évident , aux seuls yeux de quelqu'uns, qu'il y a là un risque majeur pour la santé humaine : Quels résidus dans la viande deux ans après ? On ne fait plus la part entre l'important qui mérite d'être tracé comme les antibiotiques pouvant être responsables de résistance et le futile...

Donc, la semaine dernière j'ai eu un contrôle PAC ! Mme PAC arrive avec des photos satellites et on part contrôler sur le terrain ce que l'on voit de façon incroyable avec 4 passages du bip-bip de service ! Là, vous entretenez comment votre parcelle ? Et là, vous avez fait quoi ? Je lui ai donc fait faire le tour de toutes les parcelles... A la vérité, ce fut plutôt calme , je pense que toutes les photos publiées ici, démontre un certain respect de dame nature !

La seconde partie fut moins drôle ! Montrez moi votre plan d'épandage... Cela faisait deux jours et deux nuits que je rassemblais tous les documents.. Car je note tout mais sur des documents différents et sur 10 ans, cela fait beaucoup de carnets, agendas ou autres feuilles volantes... J'ai en fait trouvé un truc depuis 3 ans, j'ai une matrice du plan d'exploitation et je note par parcelle ! Pas réglementaire mais terriblement clair de l'avis de Mme PAC ! Pendant presque 3 heures, j'ai sué à l'idée qu'il pourrait manquer une feuille ou un renseignement ! Mais au final, pas de problème ! Enfin pour le moment car il nous est demandé des plans prévisionnels de fumure, de phyto, de pâture, de récolte... C'est à dire tout le contraire de la flexibilité nécessaire à une gestion normale de ferme ! Dite moi la météo de l'année, la pousse de foin, les évolutions sanitaires... et je vous dirai comment je compte faire ! Mais le bon sens voudrait, qu'en absence de ces prévisions fiables, on nous laisse être responsable des choix en temps réel ! En URSS, on semait le blé à date fixe, quelque soit la météo, avec la réussite qu'on connaît ! ( J'ai proposé une solution consistant à définir les risques réels par parcelle en fonction de l'antériorité des pratiques : " Super mais non conforme" car non pondu par un énarque !)

Tranquille depuis ? Et bien non, car c'est sans compter sur tous les rapaces qui viennent manger à la ferme... D'abord, hasard ou liste des communes contrôlées divulguée, j'ai déjà 3 propositions d'aides à la tenue des documents... C'est tellement complexe que l'on nous propose des services, payants bien sûr, pour nous aider... Je vous rassure, en lisant les conditions, il n'y a aucun engagement certifiant que vous n'aurez pas de pénalités ni aucune aide lors du contrôle, mais vous serez informé et aurez des documents théoriquement adéquats mais impossibles à remplir dans l'état... Car ils ne peuvent pas aller sur le tracteur ! Autre solution , le pocket PC, j'avais déjà essayer. Sauf que c'est génial quand vous avez les mains pleines de bouses de vache ou de cambouis des tracteurs... Et puis, il faut payer des programmes hors de prix ... La nana au téléphone, ce matin, a vite compris qu'il était inutile d'insister !

Mais la coupe a débordé lorsqu'à l'issue d'une petite intervention, j'ai vu apparaître un feuillet de 10 pages qu'il serait bien que je remplisse à l'avance pour que la visite soit plus rapide donc plus rentable puisqu'à prix fixe ! Je suis très très lent à la colère ! Mais là, cela a débordé... Je comprends bien que des bacs + pleins d'années aient envie de refiler le maximum de contraintes aux manants de service, sachant qu'ils comptent employer des subalternes pour ne pas faire baisser leur moyenne horaire ! Mais , passé sur un ton de commande impérative, cela a fait monter PH très haut et pour le moment, sans redescendre ! Certaines professions sont trop fermées, trop protégées et en profitent un maximum pour en "gripper" toujours plus...

Vous l'avez compris , je viens m'épancher ici pour essayer de me calmer sans grand succès, frustré de ne pas oser parler plus clairement ! Mais la coupe déborde, j'en ai marre de voir tous ces gens venir imposer leur loi alors que nous travaillons à perte depuis plus d'un an ! D'ailleurs, ma réaction inédite alerterait des gens intelligents sur l'urgence à stopper la machine infernale , mais je crains que cela soit vain et que la cupidité l'emporte jusqu'au jour où on se dira: "Mince, il n'y a plus personne pour faire..."

La suite demain, dans un autre secteur... Chatouilleux PH, comme le 0 de son compte en banque ! Et celui qui la ramène, comme l'autre jour, au motif que je pourrais négocier sur l'oreiller, se prend un baston !

Oui, des fois il faut mordre pour être respecté ! Mais cela ne me retire pas ce sentiment tenace d'être esclave du système !

       feuilles