Une fois par an, la coopérative organise la collecte des déchets plastiques ! Une fois, c'est peu et il ne faut pas manquer la journée... Pour moi, c'est devenu incontournable, je note la date et je ne prend aucun autre engagement ce jour là !

Toute l'année, je récupère tous mes plastiques ! J'ai trouvé comment m'y prendre pour répondre aux exigences ! Il n'y a pas une seule sorte de plastique mais une multitude ! Le retraitement est différent ! Il faut donc trier et ranger par type, en essayant de ne pas les salir ! Cela suppose de travailler à un endroit propre en hiver , en particulier pour ouvrir les bottes d'enrubannées ou pour plier les bâches noires qui protègent les bottes de paille !

Ensuite, il faut ranger au fur et à mesure. Je ne laisse plus traîner aucun bout de plastique. Un, ils sont tout de suite souillés par les projections de boue des tracteurs. Deux, ils volent partout en cas de vent ! Donc, je travaille de la façon suivante : Je roule les big bag contenant 600 kg d'engrais dans l'un d'entre eux ! Ensuite, je m'en ressers pour mettre dans les uns les ficelles, les autres les bâches d'enrubannées ! Je roule les carrés de bâche noire du tas de paille et je les attache ensemble avec des ficelles récupérées sur les bottes de paille carrées ! A noter, que cette année, je vais essayer de me servir une seconde année de ses morceaux, j'en ai donc pris bien soin !

Donc hier, j'ai tout chargé sur la remorque ! En grand sacs comme cela, cela va pas trop mal à manoeuvrer d'autant que les sacs pesant 50 à 60 kg résistent bien ! Je peux les charger avec le tracteur sans craindre de les déchirer comme les sacs poubelles que l'on emploie dans nos poubelles qui sont quand même bien fragiles ! Le déchargement à la coop se fait dans un godet !

                          remorque_rcup_ration_plasti

On trie, on regarde la propreté... Et on nous délivre un papier qui nous permet de justifier notre citoyenneté lors des contrôles PAC...

                         dechets_palstiques_2009

Hier, il y avait une activité inhabituelle dans le village ! Sans qu'il y ait de consignes, on sait qu'il faut passer de 8 h à midi ou de 14 à 18 h, les tracteurs et les remorques se sont succédés toute la journée sur la route de la coopérative ! Des dizaines de tonnes ont ainsi été acheminées ! Le camion de la coop tourne toute la journée pour évacuer tout ce qu'il peut . La société récupératrice a apporté d'immenses bennes, d'autres bennes sont au sol ! Mais c'est limite débord tant il y en a !

Rassurant ! Oui, avec la baisse du prix du pétrole, on est obligé de payer pour ce service ! C'est quand même un paradoxe d'être obligé de payer pour recycler ! On craignait la réaction des paysans : allaient ils continuer d'apporter ou allaient ils brûler chez eux ? Et bien , je ne sais pas si ce sont les reproches permanents que certains font aux agriculteurs en les traitant systématiquement de pollueurs ? Ou plus sûrement, la conscience naturelle de gens au contact permanent de la terre qu'ils respectent beaucoup plus que certains ne le croient ? Toujours est il que cela n'a pas désemplit hier, preuve que lorsqu'on donne les moyens aux paysans de bien faire, ils sont plus citoyens que la plupart de la population  ! Le problème, comme toujours, c'est que l'on montrera du doigt les récalcitrants ! Mais il serait vraiment dommage que l'on ne mette pas en valeur le vrai soucis écologique de l'immense majorité d'entre-eux !

                 nature