Le décision est toujours aussi délicate : faut il faucher ? En termes clairs, une petite perturbation affectera le nord est de la France ce soir. Descendra t' elle jusqu' ici ?

           pr_vi_1_06_630

Sur ce plan, peut être, sur le suivant, pas sûr !

           previ_71_1_06_630

La décision de faucher se prendra tout à l'heure ! Quoiqu'il advienne, pas une grande surface !

En attendant, je transforme le paysage :
   
                     bottes_ouche_agneau

On passe ainsi en quelques jours, de couverte d'herbe haute et dense , ondulant sous le vent, formidable cache pour les animaux sauvages, à une parcelle rasée de près...

les_pati_s

Si la sécheresse persiste, pour un temps, cela va ressembler à des paillassons ! Mais s'il pleut, ces parcelles n'auront rien à envier à votre pelouse ! Pour le plus grand bonheur des vaches qui trouveront là , une nourriture hyper riche !

J'ai repensé à un débat que nous avons eu suite aux réunions de vendredi, aux questions auxquelles je dois répondre pour une vidéo mardi après midi... Ce paysage que tout le monde remarque, critique, veut figer ou regrette, est fait d'abord par les paysans ! On l' oublie bien vite lorsqu'il est beau ! On veut le sanctuariser au moindre projet...

Mais le paysan ne fait que modeler l'immense travail de Dame nature ! Le paysage est un espace vivant, sans cesse changeant, sans cesse renouvelé ! Le paysan est donc celui qui doit se dire que son travail doit façonner une œuvre d'art en perpétuel mouvement ! Il est loin de décider de tout, mais il doit rester maître du jeu, en ayant conscience des enjeux... Le pire est qu' il ne connaît pas par avance le résultat ! Preuve en est ma narration sur la pelouse ou la paillasson.

Tout cela suite à une question qui a surgis en prenant cette photo. Je me trouvais sur un chemin celte, je trouvais les couleurs matinales superbes... Mais qu'est ce qu'aurait pensé un gaulois qui, projeté dans le temps, aurait découvert cette vue ?

                  botte_et_ch_ne

Le chêne, il connaissait !
Le fil de fer : Inconnu, il fallait un berger pour garder les vaches !
Le foin, peut être, mais pas comme cela !
La botte ronde : Intervention d'extraterrestres ?

A méditer !