Pour les plus anciens, vous vous souvenez des paroles de la chanson de Fugain : " c'est une belle histoire. " Elles ne sont pas croisées sur le bord d'une autoroute mais dans le ciel ! Présage de l'arrivée du printemps ? Tandis que Mme PH volait vers la France, venant du nord, en levant les yeux par hasard vers 15 h cet après midi, mon regard a été attiré par un vol, inhabituel par ici, au moins par son importance et le bruit émis. Les spécialistes me diront s'ils s'agit de grues ou d'oies, mais la majesté de la formation m'a troublé ! Elles venaient du sud et tout de suite j'ai pensé à des oiseaux migrateurs.

Pas besoin de GPS, bravant une bise venant du nord, c'est en plein dans cette direction d'elles se dirigeaient. En un instant, j'avais attrapé le camescope ! J'ai été impressionné par la vitesse. En quelques secondes, elles s'approchaient, passant à l'aplomb du bois sans se soucier de ce qui se passe au sol. Rien ne semble perturber le vol, si ce n'est les relais indispensables pour reprendre celle qui ouvre la marche ! Dame nature est grandiose et magnifique !

J'ai appelé mes neveux que j'entendais parler dans la cour à côté. Il faut faire vite... Elles sont restées moins de quatre minutes dans mon champ de vision. Les commentaires de la vidéo vous feront sourire, mais ici, nous connaissons surtout les vols de corbeaux ou d'étournaux ! Rien à voir avec ce vol. Je n'ai jamais vu autant d'oiseaux de cette taille à la fois !

 

 


printemps

Ce fut comme un rayon de soleil qui éclairait à nouveau le gris du ciel et de ces derniers jours. Ce vol est il le premier vrai signe de l'arrivée du printemps ? Il a agit comme une machine à donner le sourire. Un instant plus tard, j'ai eu deux vêlages puis l'appel de Mme PH ! En quelques minutes, le moral bondissait , l'espoir d'arriver au bout du tunnel me regonflait. Ne rêvons pas, il reste encore un brin de temps avant que le vrai printemps soit là et que mes contraintes se lèvent mais cet après midi, c'est comme si le signal du compte à rebours était donné !

Et, en attendant ce soir que le TGV me rende ma moitié ( Elle doit passer par Lyon en venant de Roissy pour revenir au Creusot : ça coûte moins cher et évite une longue attente ! Vive la SNCF !) je repense à cette autre chanson de Fugain : "Comme un soleil" ou en version vidéo ! " ... Elle doit venir comme vient le printemps. "

Et pour une fois, permettez moi de faire une allusion aux événements du monde ! Elles venaient du sud, du Maghreb... J'espère de tout coeur qu'elles sont porteuses d'un printemps de liberté pour ces pays. J'y ai vu cet autre signe. Pourquoi avoir peur de ces changements ? Parce que nos pleins d'essence pourraient nous coûter plus chers ? Et si cela leur permet de vivre libres, le jeu en vaut la chandelle car c'est la paix, la vraie, qui s'installera !