Il faut que j'oublie cette pluie qui ne vient pas ! 3 mm hier soir, 0.5 cet après midi !!! Autant dire , rien...

Mme PH prévoit longtemps à l'avance.  Elle adore faire des plans, chercher la bonne affaire, de plus en plus sur Internet, compensant ainsi notre éloignement de tout ici ! Donc, il y a 3 mois, elle m'a demandé de noter sur mon agenda : "Paris du mercredi après midi jusqu'au soir de l'ascension. " Avant de partir dimanche soir, elle m' a donné les billets TGV, des "prems" bien sûr qui permettent de voyager à un prix très correct.

A 14 h 40, j'ai pris le train pour Paris. Arrivée vers 16 h 05 ! Lieu de rendez vous; sa boutique de fringues préférée, au sein de la gare... Le temps de remonter la totalité de la rame, j'étais voiture 18, de traverser la zone de travaux, j'ai retrouvé des couloirs bien connus à une époque ! Pas de pression, un immense sourire à mon arrivée dans le magasin,( je lui avais dit par sms qu'il me faudrait sans doute 10 minutes entre l'arrivée du train et le lieu de retrouvailles, donc " le choix de 2 robes...sourire" ) de madame comme de la vendeuse, elle avait terminé ses essayages.

Direction l'hôtel !!! Là chapeau bas car elle déniche sur certains sites l'hôtel le plus intéressant de Paris... Un aller-retour à côté de la gare du nord pour une course et nous passons en mode "vie parisienne" avec un programme que peu de parisiens font en réalité !

Cette fois, nous remontons de petites rues près du palais royal pour rejoindre le théâtre du même nom ! Nous nous installons en face pour dîner rapidement. Bon mais pas à tomber, comme souvent à Paris avec un bon de masse sur le minable vin rosé !

Nous prenons place dans le théâtre, mode italien comme je préfère ! La pièce, le "technicien" est un pur moment de bonheur même si je suis sur un strapontin ! Bonne poche de Mme PH , toujours avec bons prix ! Je ne vois pas le temps passer, et je comprends que la pièce ait eu deux molières ! C'est amplement mérité !

            le-technicien

A la sortie, nous flânons dans les jardins, admirons les colonnes de Buren la nuit avant d'aller boire une bière en amoureux à la terrasse d'un café...

Le lendemain, nous allons sur les champs pour visiter l'exposition au grand palis sur Odilon Redon . Aucune difficulté pour entrer puisque Mme PH a retenu des coupes files. "Ils ont rassemblé 160 oeuvres du père du fauvisme !" J'adore cette époque et j'ai hâte de découvrir ! Énorme déception ! Je ne m'attendais pas à cela ! La page de garde du site, seul document que j'ai regardé sur le Net avant de partir est très loin de refléter les oeuvres. Nous faisons l'effort d'écouter les explications avec une conviction déclinante. Je ne vibre pas ! Au bout de trois salles, je demande à Mme PH ce qu'elle en pense ! Pas très convaincue non plus, elle me répond tout de même "Attends un peu la période couleur, ce sera peut être comme pour Van Gogh ! " Le dictaphone continue de distiller des interprétations de ce qu'à voulu exprimer le "maître" ! " Le maître ci, le maître ça" commencent de m'agacer de plus en plus, réduisant à la couleur des oeuvres ( noir !) mon intérêt !!!! Il y a eu la couleur, vraiment court, mais sans éclat, ni regain d'intérêt ! Je demande à Mme PH , en sortant, quelle copie d'une oeuvre elle verrait à la maison si c'était possible ? ( Mon choix est arrêté; aucune...) Sa réponse en dit long puisqu'elle n'en voit pas ! D'habitude, nous jouons comme cela, quand un peintre nous plaît, à imaginer telle ou telle toile au mur d'une pièce de notre maison ... A oublier donc ! Mais je la rejoins quand elle me dit " Il fallait voir, peut être que nous aurions été heureux de découvrir !" Je n'ai donc aucun regret de cette visite, simplement, je ne la conseille pas ! Les impressionnistes sont des milliers de fois mieux... A chacun ses goûts

             Redon

 

En sortant, il nous reste du temps ! Nous remontons les champs tranquillement ! Comme Mme PH m'a parlé plusieurs fois de cinéma et que j'en ai marre d'être debout , je lui propose d'aller voir un film ! L'horaire fait le choix : Ce sera le film de Judie Foster : " le complexe du castor ". Bon sur les champs élysées, les films sont en version originale ! Ce n'est pas un problème pour Mme PH mais j'avoue que je trouve dommage de payer 30 % plus cher une séance qu'ici pour devoir lire en plus ! Pur snobisme parisien ... Mais j'aime le film et finalement, je ne me laisserai pas aller à la sieste envisagée ! Il est même très bien ce film...

                le-complexe-du-castor

Nous nous rapprochons ensuite de la gare de Lyon, mangeons une crêpe bretonne en profitant du soleil parisien ! Nous récupérons nos bagages et nous sommes de retour à la maison vers 20 heures ! 

Ces 30 heures sont un pur bonheur ! J'aime la vie parisienne de cette façon ! Je supporterai , sans doute, moins d'y vivre !