C'est pas malin ! Il y a deux mois, en mettant de la paille aux génisses, en reculant rapidement dans la barrière pour les empêcher de se sauver, la portière a touché le poteau. Comme c'est une porte en verre, elle a explosé. Je n'ai pas pris le temps d'en commander une nouvelle donc le tracteur est sans portière...

Inutile de vous expliquer qu'aujourd'hui, ce fut un bonheur de travailler avec la pluie de tempête qui traverse la cabine en permanence... J'ai finis trempé à midi, et idem ce soir. Une bonne douche chaude pour me réchauffer, avant de partir penser à autre chose que l'agriculture !

Je n'imaginais pas que les formalités post-mortem soient si contraignantes ! L'inventaire pour la succession est tout juste correcte pour le conjoint survivant, même la voiture au nom du survivant ( une C3 d'occasion, c'est dire...) y passe... Quand on parle de réforme, on pourrait peut être avoir la possibilité de faire un transfert intégral au conjoint et de tout compter à sa disparition ! Cela ne changerait rien au final, il y aurait juste un décalage dans le temps, compensé par l'évolution du prix des choses... Mais non, il faut des sous... Quelle inquisition dans la vie de celui qui reste !!! Heureusement que la clerc était sympa...