Les voyages sont l'occasion de découvrir, de comparer... Prendre un train à l'étranger permet de mesurer la capacité d'acceuil d'un pays. Je m'explique : La lisibilité des informations, leur simplicité sont de bons indicateurs pour savoir s'il y a une réelle volonté de rendre accessible ce moyen de transport à des étrangers. 

Nous avons essayé les trains danois et franchement, cela n'a rien à voir avec les nôtres. Nous voulions aller visiter le musée de Lousiana, présenté comme le plus grand musée d'art contemporain d'Europe. Il est situé à 35 km de Copenhague ! Facile en train. Il y en a un toutes les dix minutes dans chaque sens.

                   

                      gare-de-Louisiana

Il ne s'agit pas de train à grande vitesse mais d'une ligne régionale ! L'espace est spacieux. Les toilettes sont conçues pour des handicapés et n'ont rien à voir en surface avec celles si exigues de nos TGV. De plus, elles sont hyper propres. A côté de la porte des toilettes, il y a des distributeurs de boissons, chaudes et froides. Les annonces sont orales et le nom de la gare à venir s'affiche sur un panneau lumineux visible de tout le wagon, ce qui est un plus car la prononciation danoise est différente de la notre...

                  

distributeurs

Au centre du wagon, il y a une plate forme où les voyageurs peuvent poser leur bicyclette. L'accès est facilité par des portes très larges et un quai à hauteur. Le contrôleur a son bureau fermé au centre du wagon et contrôle systématiquement les billets. Cela se fait sans bruit, style "contrôle des billets" aboyé dans nos TGV, avec une vraie courtoisie, même vis à vis d'un groupe de jeunes qui sort de l'école et est donc un peu excité.

                    

                                             accès-vélos

Enfin, cerise sur le gâteau, les trains sont équipés de Wifi gratuit, permettant aux cadres ou étudiants de travailler le temps du déplacement et aux étrangers de connecter les smartphones pour se situer dans l'espace, le coût d'une connexion téléphone étant prohibitif !

 

wifi

Le contraste a été saisissant au retour ! Un orage sur Roissy a contraint l'avion à tourner une demie heure le temps que la piste soit abordable. Une fois au sol, quand on veut se connecter au Wifi de l'aéroport, c'est la demande de numéro de carte bancaire qui apparaît... Lorsqu'on récupère enfin la seconde valise ( un quart d'heure après la première !) et que l'on aborde le RER, il parait très sale ! Au bout de 5 minutes, arrêt en pleine voie sans explications si ce n'est pour demander aux passagers de ne pas descendre. Le scénario se reproduira deux fois entre Roissy et gare du Nord, dont un très long moment sans qu'il y ait une seule fois une annonce indiquant le temps de retard prévisible... Nos voisins de banc nous disent que c'est courant et que la semaine dernière, ils ont eu 3 heures de retard avec des tas de difficultés pour trouver des personnes pour récupérer leurs enfants. Pas très rassurant quand on doit prendre un TGV à gare de Lyon ! Une heure et quart pour faire le trajet... Sur les 2 heures 30, prévues par Mme PH, il ne restera que 15 minutes pour monter à 19 h 45 dans le TGV pour un départ à 20 h, sans avoir mangé... 

Mais le sort ne nous lâche pas ! 10 minutes avant le départ, le chef du train nous annonce qu'il n'y a pas de conducteur. Cette fois nous sommes très informés et le pauvre se fend d'annonces régulières avec le peu d'informations en sa possession. Je crois qu'il vaut mieux car il arrivera un jour où la patience des passagers sera à bout. On apprend ensuite qu'un autre conducteur est en route, puis qu'il arrive , qu'il est là , que nous allons partir dans 10 minutes puis que nous circulons avec 27 minutes de retard. Je me connecte avec mon smartphone pour suivre les annonces sur le site SNCF... Si le train part avec une demie heure de retard de Paris, ils peuvent annoncer dès son départ le retard pour éviter à ceux qui le prennent aux gares suivantes ou pour éviter à ceux qui viennent chercher quelqu'un d'attendre pour rien. Et bien, le retard sera seulement affiché à l'heure supposée de l'arrivée au Creusot !!!! C'est à dire que le site perd une bonne partie de son intérêt. J'avais déjà noté... 

C'est donc affamés, avec 33 minutes de retard que nous arrivons. Je suis presque surpris que la voiture soit à sa place, démarre sans problèmes... Visiblement la partie "rail" française n'a rien de comparable à la danoise... Mme PH me fait remarquer qu'il faudrait que, comme au Danemark ,  nos dirigeants prennent régulièrement les transports en commun, sans sauter d'étapes, dans notre pays et à l'étranger... Peut être que certains discours seraient moins arrogants et de vraies mesures prises ? On peut rêver... 

Ajout du matin : Pourquoi comparer ? Tout simplement pour nous situer ! Je me suis mis deux minutes dans la peau d'un touriste ou d'un homme d'affaire étranger ! Que va t'il penser ? Quelle image va t'il avoir de notre pays ? Se prétendre le plus beau pays du monde risque de ne pas suffire pour attirer si la qualité de l'acceuil ne suit pas. Et vendre nos trains risquent d'être plus complexe au vue du fonctionnement en réel ! Nous sommes tous responsables de l'image donnée... Et quand je vois le fonctionnement d'une délégation chinoise venue voir ce que nous faisons en charolais, je ne crois pas qu 'ils se contentent d'un trajet de démonstration en TGV pour faire un choix...