Il est des communiqués de presse qui interrogent...

Communiqu__de_presse___condamnation_patou

Les chiens "Patou" sont des chiens qui protègent les troupeaux de moutons des attaques des loups. Seul problème, ils  défendent le troupeau contre tout ce qu'ils considèrent comme un danger pour le troupeau. Pour être efficace, ils faut qu'ils "travaillent" autour du troupeau donc, par moment, en sortant de la vue du berger. Sinon, ils ne servent à rien ! La laisse en montagne...

Si j'ai compris, un cycliste s'est fait mordre par un patou ! L'éleveur est donc considéré comme responsable de la divagation du chien ! Il est passé en correctionnelle ce qui n'est pas rien et il a été condamné. Ce qui remet en cause le moyen de lutte préconisé par l' administration... Je partage donc le sentiment d'injustice de l'éleveur concerné !

Comment s'en sortir ?

Va t'on inventer un stage de formation obligatoire des patous pour leur apprendre à discerner mollets de promeneurs et loups ? Va t'on imposer un permis avec examen pour posséder un chien de cette race ?... Je ne sais s'il faut pleurer ou rire de cette situation ?

Je constate une nouvelle fois qu'il faut forcément un responsable humain à tout événement concernant la nature ! Toujours celui qui est au contact de celle-ci... Qui sera responsable le jour inévitable, où des loups mordront les mollets d'un promeneur ? Même si l'imagination populaire a sans doute été excessive dans le passé à propos de ces animaux, elle reste basée sur des faits réels au départ. Un accident arrivera tôt ou tard.

En attendant, je me pose les mêmes questions que les éleveurs de montagne. Comment pratiquer l'élevage avec des prédateurs aussi puissants ? Ici, nous n'avons pas encore de loups, mais cela viendra sans doute. Avec les trames vertes, il avancera plus vite. Déjà un lynx a semble t'il semé le trouble il y a peu !

Mais allons au bout du raisonnement : A quand des loups, ours et autres lynx en liberté au bois de Boulogne à Paris ? Et oui, pourquoi  pourrait on imposer à une région rurale ce que l'on ne supporterait pas en ville ?