Soirée débat ce jeudi soir après la diffusion d'un film : "Des hommes et des bêtes! "

Je ne sais pas si j'aurai le courage et le temps d'écrire sur ce que j'ai vécu au cours de cette soirée, ni des conclusions qui en ressortent. Elles confortent mon opinion sur le devenir de notre filière. Les intervenants au cours du débat ont permis de dégager les grandes lignes des choix que nous serions amenés à faire si on comprend , ce qui a été admis par l"assistance, que quoiqu'on fasse, la science avancera. De plus, nous ne pouvons négliger les mouvements antispécistes. Aborder le sujet avec les éleveurs n'est pas chose facile, La réalisatrice, Mme Martin, a bien posé les problèmes et les questions au cours du débat. Un directeur de recherche du CNRS, Mr Vigne, nous a beaucoup éclairé sur l'évolution de l'élevage dans l'histoire des hommes. De chasseur, l'homme est devenu éleveur, il y a 12000 ans. Le rapport à la mort des animaux a toujours été compliqué...

Aucun des participants n'a contesté les interrogations. Ne pas les fuir semble évident, même si certains la veille ont contesté le bien fondé de la soirée. Pourtant, hasard du calendrier, la Une du figaro magazine de ce samedi démontre que ces questions traversent notre société et qu'il est inconcevable qu'on fasse l'autruche !