J'ai été sollicité pour recevoir un camp de jeunes enfants précoces afin de leur faire découvrir la ferme. J'ai accepté ne sachant trop comment les mettre en rapport avec ce que je vis. Au jour "J", j'appréhendais de plus en plus même si avec l'animatrice, nous avions prévu un petit programme. Comment allaient réagir les enfants ? Qu'est ce qui les intéresse ?

Lors du contact, l'animatrice m'avait présenté le but de ce camp. Les enfants très précoces ont tendance à se sentir exclus dans leur classe et à s'isoler de la vie de groupe. Tous n'ont pas la chance d'être dans des écoles spécialisées. Le but est donc de leur proposer de se retrouver ensemble et de vivre un temps où est oubliée leur différence. Elle a beaucoup insisté sur la relation à la nature de ces enfants qui la comprenne mieux que d'autres. 

Dans les faits, tout s'est très bien passé, dans le calme lorsque je le demandais. Très vite les questions ont fusées et du coup, il suffisait d'y répondre en commentant un peu. Une promenade pour découvrir et expliquer le paysage, le bois, les animaux sauvages... Une promenade pour découvrir les troupeaux de vaches, les codes entre elles, les règles de vie... Le rôle de l'éleveur devenait évident pour eux, le contact avec les animaux un moment intimiste avec la nature...

Un beau moment d'échange en somme, le plaisir de communiquer un petit bout de ma passion, bref d'être "nature" semble t'il !