Je suis toujours impressionné par la nature. Nous vivons les uns à côté des autres, chacun à sa place...

Alors que je suis passé assez souvent à côté du petit étang, j'ai suivi de très près l'évolution de la nichée. Je provoquais un peu la panique les premières fois, puis je fus totalement toléré ! L'étranger, c'était moi. Mais comme je ne faisais que passer, sans présenter de danger, je suis devenu un autochtone reconnu et accepté !

canards

Il y a des prédateurs bien plus dangereux que moi dans la nature puisqu'en une semaine, 3 canetons ont disparus ! Pas de règles d'étourdissement dans ce cas, nul ne peut dire si la mort a été rapide ou une lente agonie. Mais une chose est sûre, ce ne sont pas des morts naturelles. Enfin si, puisqu'ils ont nourri des canassiers et qu'ils sont prévus pour servir un peu à cela !