Ce soir, en terminant de rentrer les bottes du rocher, les génisses se sont approchées pour venir observer ce que je faisais...

génisses-curieuses

Un instant plus tard, elles étaient une dizaine à me surveiller, toutes alignées derrière la clôture. Pour cause de poussière, j'avais rangé l'APN. Dommage, c'était sympa.

Je n'arriverai pas à rentrer toutes les bottes avant la moisson. J'en ai pour plusieurs journées complètes, à raison d'une bonne dizaine d'heures de tracteur par journée de soleil, en sus des soins aux animaux... Avec la paille, les deux prochaines semaines seront remplies...