Mercredi matin, je suis allé patienter pour les déchets vétérinaires. Je n’ai pas attendu très longtemps, heureusement. D’ailleurs la météo nous encourageait avec un beau soleil. Un chèque contre une facture et l’on peut échanger une boite pleine contre une vide.

                                          CygShY1WQAU2y_q

C’est maintenant bien ancré dans nos campagnes. Chaque année, nous remettons ainsi dans des boites identifiées, tout ce qui concerne les bidons, fioles et autres déchets véto. Dans une boite à part, la même que celles que j’ai remarqué chez les médecins, tout ce qui concerne les seringues, aiguilles et autres coupants éventuels…

CygXI0XWIAAiiNX

En repartant, j’ai fait un tour à la coop voisine pour prendre des sacs, jaunes, pour les ficelles. Bien que je n’aie que cinq bidons phyto à recycler, j’ai eu droit à un grand sac blanc pour ne pas mélanger. Au printemps, je ferai des fagots de bâches plastiques et des big-bag. Régulièrement je rends les bidons d’huile vide et l’huile de vidange est récupérée… En faisant le tour, tous les déchets de la ferme sont triés et tout ce qui peut l’être est recyclé. Sinon, c’est détruit selon des procédures précises. Nos plastiques servent à faire les gros tuyaux noir annelés. J’imagine que les déchets véto et phyto sont incinérés à très haute température pour qu’aucune matière active se retrouve dans la nature…

CygWm38WQAAcflW

Nous payons pour tout cela, mais la plupart des paysans du coin sont dans ces protocoles. Personnellement j’essaye d’empiler les bâches plastiques au fur et à mesure. Il est vrai que quelques jours avant la collecte, la pile n’est pas très jolie mais tout est trié pour être recyclé. Ce qui semble très loin d’être le cas pour ce qui concerne les déchets ménagers. C’est ce que j’entends dans les réunions de la com-com qui a en charge cette gestion. Du coup, les coûts s’envolent. Le vrai problème tient à ce que ceux qui font bien ne sont pas forcément favorisés financièrement.

Donc avant de toujours de voir les agriculteurs comme des pollueurs, j’aimerai juste qu’un jour, on parle de ceux, et c’est une majorité ici, qui font l’effort de collecter tous les déchets de leur ferme. Et qu’on arrête de prendre pour une généralité les manquements d’une petite minorité !