En début de semaine, j'ai posté une lettre_à Mr_le_ministre de l'agriculture. Sans illusion sur la suite et une réponse, elle doit être noyée dans la masse ! J'y ai adjoint un article du JSL qui m'avait interviewé la veille du festival du boeuf de Charolles ainsi que d'autres membres de la filière locale(lien abonnés). Mr Travert s'y était annoncé avant de se désister une semaine avant l'événement, suscitant une vive émotion chez les éleveurs. Celle-ci a dû lui être relaté puisqu'il est passé ce matin en Saône et Loire, très rapidement, pour visiter entre autre, une ferme d'élevage.

Je ne regrette pas ma lettre, bien au contraire. Je n'ai pas été convié (ce qui est normal) à la visite, je n'ai donc pas d'autre choix d'expression. Le premier compte rendu du JSL remarque que seulement "quelques agriculteurs" étaient présents ! la photo m'a fait sourire en pensant au second paragraphe de ma lettre... Ceux qui connaissent nos politiques locaux pourront reconnaître qu'il peut m'arriver d'avoir un peu raison...

Plus sérieusement, à quelques jours de la conclusion des états généraux de l'alimentation, j'espère que de réels changements seront actés pour l'avenir et qu'on n'en restera pas à une guerre de communication entre acteurs de la grande distribution. Je ne répète pas mes propos de la lettre. Si mes animaux m'en laissent le temps, j'argumenterai pour expliquer pourquoi, à partir d'exemples, j'ai écrit cela...