Des trois passages annoncés la semaine dernière, un seul a été pluvieux. Nous sommes donc restés à une trentaine de mm. Trop peu pour espérer avoir de l'herbe pour la première décade de septembre. Tout repose désormais sur les éventuels orages de mercredi. Ensuite, rien n'est annoncé pour les 10 jours suivant, mais cela a le temps de changer...

DSC09207

Mais ce petit coup de frais a fait du bien aux troupeaux. La vache piquée par la vipère va mieux même s'il reste des traces d'oedemes, c'est en voie de résorption. L'affouragement continue et les veaux mâles sont de plus en plus demandeurs de mêlée. Cette montée en consommation progressive va limiter les problèmes de stress alimentaire au sevrage qui va pouvoir intervenir début septembre si cela continue. Je n'ai pas trop le choix, il faut ménager les mères qui vêlent dès décembre et je ne peux pas compter sur une belle repousse pour les veaux. Avec la sécheresse, pas question de les ralentir même si le coût de ration augmente fortement par rapport à une croissance certes plus lente avec de l'herbe, mais économique...

Il faut être patient, espérer sans avoir de moyens d'influencer les événements. Subir en limitant la casse !