Ce qui se passe sur Tweeter depuis 2 jours est intéressant ! Mardi, M6 communique beaucoup autour du film de Mr Bertrand, « Legacy »

Je ne regarde pas le film, je sais par avance que ce monsieur, remarquable caméraman , est vegan. Son documentaire sera à charge ! Je sais qu’il utilisera des images de feed-lots pour argumenter ses prises de position très personnelles. Je connais et j’ai déjà décrit le concept ! Je sais qu’il ne précisera pas que ces usines n’existent pas en France et qu’il n’y aura pas d’images des régions d’élevage françaises. Je sais qu’il ne filmera pas les pays où la traction animale est encore indispensable à l’agriculture, faute de moyens financiers. Les images doivent être chocs, sensationnelles, marquer les esprits ! En aucun cas, il ne peut y avoir une présentation objective qui présente différents systèmes, qui explique que le mode d’élevage ou de culture conditionne les paysages. Rien ne sera dit sur l’équilibre naturel qu’il faut préserver entre biodiversité, amendements naturels et puits carbone des prairies naturelles en préservant l’élevage… Bref, je ne regarde plus ce genre de programme qui ne présente aucune solution, qui met tout sur un plan d’égalité et qui culpabilise tout le monde.

Le pire est que ces mêmes personnages ne se remettent jamais en question sur le coût carbone pour filmer ces images et sur les déplacements pour faire des reportages au bout du monde.

J’ai regardé les audiences de mardi soir, et je constate que je ne suis pas le seul à fuir ces émissions. Une quatrième place en nombre de téléspectateurs démontre la lassitude de ces présentations ! Dans mon cas, le réchauffement climatique est une vraie préoccupation et je suis à la recherche permanente de solutions pour limiter mon empreinte carbone au quotidien, rien n’est facile. Quand à la biodiversité, je suis persuadé, qu'après 40 ans de carrière, elle est plus riche qu'à mes débuts. Mais comment le prouver et le faire savoir ?

Cela permet d’expliquer l’exaspération des agriculteurs français ! La réaction ne s’est pas fait attendre. Mercredi, ceux qui communiquent sur Twitter se sont mis à poster des photos ou des vidéos prises sur leur ferme. Des centaines d’images montrant des paysages, des animaux, des cultures, des produits de l’immense diversité des terroirs et productions françaises. Sous le #Legacy, vous pourrez découvrir ces centaines de vues, uniques, de la réalité de notre agriculture si riche de variétés, de compétences, de responsabilité individuelle sur les lopins de terrain qui nous sont confiés !

En s’affichant ainsi, nous assumons notre responsabilité vis-à-vis du devenir de notre planète, confiant dans l’avenir, attentifs à nous améliorer et soucieux de transférer un territoire vivant aux générations futures. La diffusion du film, si elle se voulait accablante, aura eu le mérite de nous faire relever la tête dans une action commune de communication pour montrer les réalités françaises, une alternative à ce qu’il était censé démontrer.

L’arroseur arrosé, en quelque sorte…