23 octobre 2017

Quel avenir pour notre élevage ?

Demain, à 17h , je suis invité, par la chambre d'agriculture de Saône et Loire, à une table ronde diffusée en direct sur : https://www.youtube.com/channel/UCPmFM-WsSjsU8rR2rIc_UdA  Je ne suis pas coutumier de la chose, j'espère que tout ira bien. En attendant, la méthode est intéressante. L'avantage est que l'on peut voir la vidéo en replay, ce qui est un énorme avantage, car à cette heure-ci, nous sommes au boulot... Pour sourire !
Posté par paysanheureux à 21:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2017

A la veille de l'intervention du président de la république...

"Le discours : On n'aura rien ! Que veux tu qu'il fasse face au poids des centrales d'achat ? Nous n'avons pas de perspectives, c'est comme cela..."  J'entends ces propos depuis plusieurs jours. ll est vrai que, même si on suit de loin, les nouvelles des états généraux de l'alimentation ne sont pas rassurantes. Le fait que M. Leclerc mène une guerre frontale face aux représentants des agriculteurs prouve que quoiqu'il arrive, il sabordera toute tentative de redonner un peu de revenu aux paysans. Même si chez nous, les... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 18:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
27 août 2017

Etats généraux de l'alimentation: en attendre quelque chose ?

Il y a deux ans, avec la bénédiction du ministre de l’agriculture, un deal a été tenté au sein de la filière viande. Faire augmenter progressivement de cinquante cts d’euro le prix du kilo de viande (carcasse) payé au producteur. En effet, la limite des subventions était atteinte et face à des coûts de production sans cesse en hausse, il fallait essayer autre chose. Tout le monde admettait que le prix de revient dépassait le prix de vente + les aides... Les acteurs ont fait semblant d’accepter, en renâclant semble t’il, puis ont... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 21:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2017

Crise Finopril et états généraux de l'alimentation

Les événements du fipronil s’accélèrent. La liste des produits concernés, dévoilée au compte-goutte,  s’allonge comme je l’avais malheureusement prévu. Pire, la fraude s’élargit à un second produit. Les autorités et services français en rejettent la faute sur un défaut d’information des Hollandais et de la commission de Bruxelles. Ils s'agitent et donnent ainsi  l’impression d’être dépassés par les événements Comme dans une cour de récréation de classe primaire, le «C’est  pas moi, c’est lui» a cours, prouvant les... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 août 2017

La crise des œufs : le constat !

La crise des œufs met à nouveau l’agroalimentaire sur le devant de la scène. Une nouvelle fois il s’agit d’une fraude qui nuit à toute une filière. Plus grave, elle concerne une filière « bio », avec le risque d'en casser l’image et d’amalgames. Peut-on éviter ce genre de choses ? Si j’ai bien compris la situation, il s’agit de l’emploi d’un produit annoncé comme naturel mais qui contenait un insecticide, le fipronil, autorisé sur chiens et chats, mais formellement interdit, au niveau européen, pour tout animal entrant... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 16:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juillet 2017

Etats généraux de l'alimentation vu de ma cour de ferme

L'événement sera parisien ! Inauguré en grande pompe demain, il est présenté comme la solution à tous nos maux. Mais pour nous tous éleveurs, il restera bien lointain. Il sera réservé aux spécialistes. Dans le cas de la filière viande, ils restent les mêmes (INTERBEV) qui nous ont conduit là où nous en sommes, dans l'indifférence générale. Il y a bien de vrais spécialistes novateurs, inaudibles et marginalisés car remettant trop de choses en cause. Il est vrai que la course au prix n'engendre pas que des soucis dans une filière. Lait... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 08:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 octobre 2016

Merci Véro

En rentrant à la tombée du jour, j'ai vu le commentaire de Véro. Je me suis connecté sur le site de ma banque : Énorme soulagement, l'argent est arrivé ! Je pensais réellement qu'un paiement au 15 arriverait le 15 ou au pire le 16, comme annoncé par précaution par le ministère de l'agriculture. C'était sans compter sur le dimanche ou la gestion financière par la banque de 48 h de sommes qui au total doivent être intéressantes... Je suis naïf, les ordinateurs ne fonctionnent pas le dimanche. Je suis trop habitué à ce que mes vaches... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 08:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2016

La fin des paysans, nouvelle angoisse

Depuis deux ans, nous sommes quasiment tous obligés d'emprunter à l'avance le montant de nos subventions. Pour moi, je le fais à contre-coeur. Je considère que c'est un défaut de gestion. Je m'explique. Les subventions ne sont pas du rab. que l'on mettrait de côté. Elles compensent un prix anormalement bas de nos ventes. Les plus grosses charges tombent en fin d'année. Il faut payer les emblavements de l'année suivante, les frais d'hibernation des animaux, les aliments, les traitements vétérinaires, les impôts fonciers, les fermages... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 08:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2016

...Le contexte climatique :

  Indéniablement, il n’y a plus de saisons. Le réchauffement climatique a bien les répercutions envisagées par  les météorologues. Les événements  climatiques  extrêmes sont plus violents, plus fréquents. Si ces événements n’ont rien de nouveau, 138 ans d’enregistrements ne sont rien au regard de la climatologie, la fréquence des événements hors normes, est nouvelle. Mon travail était ponctué par des dates clés, s’appuyant sur les dictons. Tout cela vacille ! Ces dernières années, faut il respecter les temps... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 12:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 septembre 2016

...Le contexte sanitaire :

  Il y a un an, en fin d’été, réapparaissait la FCO. Puis en fin d’année, c’est la grippe aviaire qui resurgissait dans le sud-ouest. Dans les deux cas, ces épizooties sont arrivées au pire moment : Au début de la période de vente des broutards dans le premier cas, avant les fêtes  de fin d’année dans le second ! Classé en zone « sale » ou contaminée, les mesures sanitaires paralysent le marché. Pour stopper les maladies, il faut isoler les zones où elle est apparue. Ensuite, vide sanitaire ou... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 12:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,