30 octobre 2018

Peut on reprocher aux autres d'être bons quand on ne l'est pas ?

Juin 2003, le président du conseil général comprend les enjeux d'une action rapide avant les moissons. Sans attendre la procédure calamités parisienne, quelques milliers d'euros sont débloqués et vont servir d'amorce à une opération, qui grâce aux céréaliers picards, va permettre de ramener 46000 t de paille dans notre département ! Le tout à un prix bloqué. Août 2018, pour permettre aux "bauern" de faire face à la sécheresse qui sévit en Europe, le gouvernement allemand débloque 340 millions €... Prévoyants, allemands, comme belges,... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 08:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2018

Une des leçons de la sécheresse de 1976, compliquée à réaliser aujourd'hui

1976, la sécheresse qui sévit, deviendra une référence ! Plus d'un tiers de la ferme se retrouve sans eau pour abreuver les troupeaux. A la suite de cela, mon père crée un petit étang. Cela m'est plus qu'utile depuis. Un autre serait le bienvenu derrière la "montagne" mais rien n'est plus aussi simple administrativement aujourd'hui. Excédé par les exigences, je n'ai aucune envie de devoir me justifier devant des pseudo experts. Il me faudrait leur faire visiter, expliquer... Ils se  feront un malin plaisir de donner de bons... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2018

Point de situation sécheresse, 19 octobre 2018...

Douche froide ce matin ! Non, il n'a pas plu. La sécheresse perdure, les 21 mm du week-end du 7 octobre ont été balayé par un vent violent le week-end dernier où la pluie annoncée n'est jamais arrivée alors que l'Aude subissait un déluge destructeur... Non la douche est financière et morale. Comme tous les paysans, j'attendais l'accompte du 15 octobre avec impatience. Depuis des années, il arrive et là... Il n'arrive pas ! Mr travert avait pourtant promis que 90% des primes seraient versés à cette date, c'est même la seule mesure... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 21:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2018

Saint Thomas, le saint patron des très hauts fonctionnaires parisiens

Tous les échos parisiens qui parviennent au fin fond des campagnes disent la même chose: Dans les ministères, surtout dans celui de l'agriculture, on doute de la réalité de la sécheresse. Ce déni de réalité m'exaspère ! Première hypothèse; Pour des questions de budget national, il faut à tout prix ne pas dépenser un euro de plus. La solidarité nationale passe donc au second plan, seule la finance compte. Cette réflexion est une vision à très court terme. Avec le corps préfectoral et la DDA de l'époque, nous avions estimé les... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 18:11 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2018

Stratégie fourragère pour intégrer la sécheresse...

Pouvoir stocker des fourrages et de la paille, un enjeu stratégique à envisager à l'avenir pour être moins fragile en cas d'aléas climatique... Une vidéo pour exprimer l'enjeu et mon regret de l'avoir fait bien tard...
Posté par paysanheureux à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 septembre 2018

3 vaches pour comprendre que les éleveurs sont livrés à eux-même, seuls pour affronter les aléas...

SI vous allez au bout de cette vidéo, vous allez comprendre la tenaille dans laquelle nous sommes pris. Ces trois vaches illustrent notre problématique. Leur date de vêlage est trop décalée, pour différentes causes, dont la FCO. En année normale, en utilisant l'herbe, même en hiver, j'aurai perdu du temps mais le coût de finition serait resté raisonnable. Là, c'est la catastrophe. Ma plus grande angoisse serait de se retrouver comme l'année dernière avec des vaches qui mettent 8 semaines pour partir, après avoir attendu 15 jours entre... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2018

Si j'étais président... EGALIM 6

Je pense vous avoir livré ce qui motive mes prises de position dans les billets précédents. Cette suite ne peut être comprise sans leur lecture. J’ai toujours eu pour principe de ne pas critiquer sans être capable de proposer. Il est trop facile de dire que cela ne va pas sans donner de pistes pour une alternative. Donc, dans le cadre des EGALIM, quelles pourraient être les mesures à mettre en place pour réorienter une partie de la filière viande bovine qui permette à l’élevage de survivre ? En sachant que l’effet ne sera pas... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2018

Ne plus avoir de consommateurs déçus... EGALIM 5

Un certain nombre de critères s'imposent pour qu'une viande soit bonne dans l'assiette. Critères que connaissaient les vieux bouchers et qui ont été oubliés avec l'industrialisation. Quand on a voulu essayer de trouver des fonds, avec Yves Durand, pour financer un répertoire qui recense ces critères avant que cette génération de bouchers disparaisse, nous avons fait chou blanc. Nous voulions voir si nous aurions pu les transposer en critères simples, en observant les animaux, qui établissent la tendreté et la qualité de la viande d'un... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 20:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2018

L'industrialisation de la viande... EGALIM 4

  Autres conséquences en élevage, deux grandes tendances ont bouleversé les valeurs "viande". La première est venue d'un raccourcissement des cycles de production. Pour faire simple, il était admis qu'il fallait au moins 3 à 4 ans pour avoir une bonne viande faite "à l'herbe" ! Cet âge pour les mâles exigeait des castrés, donc une période de stress et de moindre production. En accélérant la croissance, on a pu finir des mâles entiers à un peu moins de 2 ans. Impossible à faire avec de l'herbe, on a supprimé la seconde année de... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 11:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2018

Effets de la PAC sur les prix agricoles... EGALIM 3

Au niveau des agriculteurs, le résultat réel des états généraux de l'alimentation ressemble à  une grande énigme. Ils n'ont pas suscité de débats entre nous. Tout au plus, y a t'il eu quelques brides d'informations, polarisées par les médias, principalement autour de deux grands sujets : l'avenir du glyphosate et les relations commerciales entre  producteurs, transformateurs et distributeurs. C'est un peu comme si quelques "experts", hauts fonctionnaires ou le lobbying de quelques acteurs avaient confisqué le débat. Comme si... [Lire la suite]
Posté par paysanheureux à 12:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :