Je ne vais pas me faire des amis sur ce sujet. Pourtant, force est de constater que depuis début décembre la météo est géniale. Elle alterne des périodes de froid, raisonnable, et des périodes de précipitations conséquentes. Nous avons un vrai hiver et cela fait du bien à la nature.

Elle en a bien besoin. Je suis surpris de la capacité de rétention des sols. Malgré des pluies conséquentes la semaine dernière, environ 64 mm en 3 jours, les ruisseaux et l’Arroux n’ont pas vraiment débordés. C’est la preuve que les sécheresses de ces dernières années sont loin d’être compensées.

Il faut donc accepter que pluies et neige tombent encore car les réserves ne sont pas encore rechargées. Il reste encore quelques jours en janvier et tout le mois de février. Cela ne gêne en rien les travaux agricoles, les animaux sont dans les stabulations. Les réserves permettront de relancer la pousse dès la remontée des températures. Il vaut mieux que l’eau tombe maintenant qu’en avril au moment des lâchers. L’élevage a besoin d’une année climatique normale, car en sus des réserves d’eau, ce sont les réserves de fourrages qu’il faudra reconstituer !