J'ai enfin pu m'échapper quelques jours de la ferme... Enfin presque !

A la ferme, je fais les papiers par obligation. Je culpabilise à laisser des travaux manuels au profit de l'administratif de la ferme ! Un psychologue pourrait sans doute voir dans cette hiérarchisation des tâches, une éducation qui privilégie le travail manuel? C'est sans doute une défiance paysanne, qu'illustre si bien la fable des laboureurs de Mr de La Fontaine, vis à vis de la facilité manuelle.

Par contre, en vacances, pas de soucis, à condition que cela ne soit pas en concurrence avec les activités et moments partagés avec Mme PH ! J'ai donc géré, sous forme de télétravail, les déclarations PAC et autres soucis administratifs du troupeau. Depuis 2 ans, les programmes techniques ne sont plus résidents sur mon micro mais sur des "nuages". Ils sont donc accessibles depuis mon smart-phone ou depuis mon ordinateur portable. C'est tout simplement génial. Cela ouvre mille facilités. J'ai ainsi pu répondre à distance à toutes les questions posées par mes voisins  qui gardaient mes vaches. J'ai également pu mettre à jour mes travaux des derniers jours dans les champs... J'ai aussi pu faire ma déclaration PAC en contrôlant avec mes propres enregistrements.

télétravail-1

Plus besoin d'emporter des kilos de papier ! Il suffit d'avoir les codes et quelques numéros essentiels tenant sur 3 feuilles. Mais j'ai à nouveau mesuré un des écueils de la campagne : le débit des connexions ! Un orage a coupé le ligne fixe du propriétaire de l'endroit où nous logions. Résultat : fin du WIFI ! Nous avons joué avec des connexions par nos téléphones. Cela marchait à condition de mettre le téléphone dehors sur la table !!!

vacances

Ce retard d'équipement en haut débit est un énorme problème. On peut le mesurer en cette période de grève ! Deux de mes enfants pourvoient au manque de transport grâce au travail à distance. En vivant cette expérience en vacances, j'ai été conforté dans une idée que je défends depuis des années. Le télétravail pourrait être une chance pour la ruralité et surtout une chance pour tous ceux qui pourraient travailler dans un milieu plus naturel que celui des très grandes villes ! Je pense que tant qu'on a des enfants jeunes, la campagne est idéale !

Peut être qu'un jour, la raison l'emportera. la sur-concentration est un danger. Sommes nous capables de nous donner les moyens de proposer des alternatives de vie ? Même si ces choix devront pouvoir évoluer au cours d'une vie...

verdure et enfants

Photo de femmes actuelles.