A l'occasion de l'inauguration de nouveaux vestiaires du stade du village, le maire de notre commune a tenu, à bon escient à mon avis, à rappeler une page d'histoire locale. 

En 1965, le stade de notre village a été baptisé du nom de Gaston Mouton. Mr Chandioux, une personnalité locale qui s'est illustrée dans le maquis pendant la guerre, avait prononcé un discours à cette occasion. C'est donc à partir des propos de l'époque que le texte suivant a été tiré et mis en valeur sur une plaque commémorative, fixée sur le nouveau bâtiment.

Gaston Mouton

Gaston Mouton est né le 26 novembre 1900 à Beaulieu dans le Puy de Dôme.

Durant la seconde guerre mondiale, il est un résistant de la première heure du maquis du Morvan, chef du groupe des résistants de Toulon. Prévenu de son imminente arrestation suite à une dénonciation, il refuse de fuir pour protéger ses proches et les Toulonnais qui risquent des représailles.

En 1944, quatre jours avant le débarquement des alliés en Normandie, il est arrêté, emprisonné à Chalon, transféré au camp de Compiègne puis envoyé en Allemagne à Neuengamme. Il meurt d’épuisement dans le camp de travail de Watenstedt, le 14 février 1945, après de longs mois de captivité et de souffrance.

Toulonnais d’adoption, Gaston Mouton était garagiste au Pontin depuis 1928 après avoir été mécanicien dans l’aviation civile au Bourget. Il aimait beaucoup le sport et il avait pratiqué le rugby dans sa jeunesse. Il a été élu Maire de Toulon à titre posthume en 1945.

Ainsi, supporters et joueurs, jeunes scolaires venant faire du sport et les accompagnateurs ou de simples visiteurs pourront connaître le sacrifice de Mr Mouton. Chacun comprendra donc pourquoi le stade est ainsi nommé. Je pense que le rappeler de temps en temps est très important. C'est grâce à ces héros méconnus ou presque, que nous pouvons vivre libres. Ne pas l'oublier est le moins qu'on leur doive !