Heureusement que je n'avais pas trop fauché... Pluie ce matin, pas prévue du tout. De ce fait, il faut changer les plans et l'ordre de travail. Par temps très chaud, on fauche, on fane une fois. Le lendemain, on andaine et on presse. Cette année, jusqu'à maintenant, entre météo et densité de foin, on fauche, on fane. Le lendemain, on fane à nouveau et le troisième jour, on andaine et on presse. Mais pour la dernière coupe, pour que ce soit bon pour cet après midi, j'ai fauché hier matin, fané puis fané à nouveau hier soir. Ondée ce matin, j'ai donc fané une troisième, laisser passer une nouvelle ondée, attendu 15 heures que cela sèche pour mettre en andain et mettre dans le vent avant de me retenir malgré les nuages noirs, d'aller presser trop tôt.

Je viens de finir ! Ouf...Mais il me reste un peu moins de la moitié des foins à faire. Vivement l'anticyclone des Açores... Prochaine coupe, à priori lundi...